Sélection musicale des LdF

Ce mois-ci, nous vous invitons à découvrir une sélection de musiques féministes. Il y aura du rock, de l’electro/pop, du rap, de la disco, du drone/expérimental et plus encore.

Émission LDF de février 2018

N’hésitez pas à aller voir les clips de certaines musiques qui valent vraiment le détour!

Ce que vous n’entendrez pas mais dont nous parlons :

Plus d’infos sur le séminaire à Paris 8  :

CQFDE Critiques Queer / Féminisme de l’Etat

Emission de janvier 2018 – Le monde renversé

Pour commencer l’année, les langues de fronde invitent les comédiennes du collectif Marthe pour présenter leur travail autour du spectacle Le monde renversé, réalisé à partir de l’ouvrage de Silvia Federici « Caliban et la sorcière ».

Il y avait du monde dans le studio et des sorcières pour vos oreilles,
Le podcast de l’émission c’est par ici
Merci à Aurelia et Clara et… bonne écoute !

Crédit photo : Dorothée Thébert Filliger

Pour voir le spectacle prochainement, ce sera
– du 11 au 25 janvier au Théâtre de la Cité Internationale à Paris
– du 28 mars au 1er avril 2018 Théâtre de l’Opprimé à Paris

Dans cette émission vous avez pu entendre les morceaux
Three witches / La Chasse
Blood Flight / Jenny Hval
The Cage / Mane

Références biblio.
Caliban et la Sorcière de Silvia Federici
Une sorcière des temps modernes. Le self-help et le mouvement femmes et santé de Rina Nissim
Le Marteau des Sorcières – Malleus Maleficarum de Jacob Sprenger et Henrich Kramer
La Matrice de la race d’Elsa Dorlin

 

Émission de décembre 2017 – Voyages voyages

Ce mois-ci on creuse la thématique femmes et voyages. On embarque avec Marine, Lucie et Aude. En bateau, en train, à pied ou en métro avec ou sans destination, on part à la dérive vers un ailleurs, proche ou lointain.

A la découverte de celles qui nous ont précédées, on partagera avec vous les notes de nos carnets, les récits de nos expériences de baroudeuses plus ou moins expérimentées.

Merci à nos invitées-baroudeuses Marine et Lucie, et à toutes les aventurières d’hier et d’aujourd’hui.. Bons voyages !

L’émission est à écouter ici

L’aviatrice Bessie Coleman

Musiques

Nancy Sinatra – These boots are made for walkin’
Madonna – La isla bonita
Soap&skin – Voyage Voyage
Nouvelle Vague – Roads to nowhere

Références mentionnées :

Elles ont conquis le monde, les grandes aventurières 1850/1950, Alexandra Lapierre et Christel Mouchard

La voie cruelle, Ella Maillart

La France en automobile, Edith Wharton

extrait d’Alexandra David Neel issu de :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/alexandra-david-neel-le-tibet-tel-que-je-lai-vu

 

Émission de novembre 2017 – Panthère Première

L’émission est à écouter ici
(pour télécharger l’émission, cliquer droit sur la barre de lecture)

Pour cette émission de novembre 2017, nous sommes allées à la rencontre de Aude et de Claire, membres de la nouvelle revue Panthère Première, créée en non-mixité.

Elles nous racontent comment elles en sont venues à créer cette revue, leur volonté d’en faire un media accessible; et nous livrent aussi leur article préféré. Nous émaillons l’émission de quelques extraits de la revue et de belles musiques!

Le site de la revue, c’est pantherepremiere.org

Les musiques:

émission de septembre 2017 – pédagogie féministe

Cet été, certaines langues de fronde ont passé quelques jours à des rencontres de pédagogie féministe en Ariège. Ces rencontres ont lieu chaque été et réunissent une petite cinquantaine de femmes, meufs, lesbiennes, trans qui ont envie de réfléchir ensemble à leurs pratiques pédagogiques.

L’émission qu’on vous propose a eu lieu sur place, un après midi dans l’herbe en haut de la montagne, et a été le fruit de plein de mains et d’oreilles différentes. Vous écouterez entre autres :

  • un retour d’ateliers de la journée
  • des bribes d’un pense-écoute autour de « qu’est-ce que (pour nous) la pédagogie féministe ? »
  • des poèmes « erotica porna » mis en musique, et issus d’un atelier d’écriture de la veille
  • une lecture de l’album jeunesse L’histoire de julie qui avait une ombre de garçon de C.Bruel et A.Galland
  • une version de « les gens qui doutent » et une autre inédite à deux voix de « Frangines » d’Anne Sylvestre
  • version chorale de « la Lega« , chant populaire féministe italien

…. des musiques, des textes, des cris, en lien direct ou non avec les questions de pédagogie, mais toujours liés à des élans ou questions qui nous traversaient ces jours ci (même si pour des raisons de format radio nous n’avons pas pu mettre toutes les interventions, et on en est désolées). Car avancer dans ses pratiques pédagogiques passe probablement aussi par le fait de prendre du plaisir à se retrouver ou se rencontrer, à chanter, à bien manger, à se permettre de rire même quand c’est pas toujours facile, à être dans un bel endroit à la montagne,… autant de détours qui nous font grandir à leur façon !

Belle écoute à vous ICI Mime audio

et merci à toutes celles qui ont fait ce beau moment

à paraître bientôt : un livre collectif sur la pédagogie critique, coordonné par Irène Pereira, avec un chapitre sur la pédagogie féministe écrit à plusieurs mains par des participantes de ces rencontres.

 

 

Émission de juillet 2017 – Les mains dans le code et dans le carrelage

Cette émission est le deuxième volet d’une thématique consacrée à la réappropriation des savoir-faire dits « masculins ». Les enregistreurs des Langues de fronde sont allés se balader du côté du RESET et des Enchantières. Le Reset est un hackerspace féministe Les Enchantières une association qui organise des chantiers pédagogiques autour des métiers du bâtiment. Bonne écoute et bel été à tou.te.s!

Pour écouter le podcast c’est (encore!) par ici

Supplément lecture dans l’émission : « Les filles de la construction » du livre d’Isabelle Boisclair, Lucie Joubert et Lori Saint-Martin : « Mines de rien – chroniques insolentes », aux éditions Remue-Ménage

Musiques :

Ella Guro – Level 1
Work de Ciara ft Missy Elliott
River – Ibeyi

Liens utiles :

Queers Games

Dys4ria
Triad
Mainichi

Les développeuses :

Anna Anthropy
Mattie Brice

Surveillance et protection des données

Surveillance self-defense un outil sur mesure en fonction de vos pratiques et besoins //Jeunesse LGBTQIA// Activiste / Journaliste / Universitaire…
Guide d’autodéfense numérique

Activistes /Lanceuse d’alerte dont on parle ici

Chelsea Manning
Kara Wild

 

Émission Juin 2017- les mains dans le cambouis avec Les MécanoES

Cette émission est le premier volet d’une thématique consacrée à la réappropriation des savoir-faire dits « masculins » , par des femmes et personnes trans.

Nous sommes allées à la rencontre de collectifs qui cherchent à dégenrer les taches traditionnellement réservées aux hommes blancs et cisgenres, du bricolage à l’informatique. On vous propose tour à tour de mettre les mains dans le cambouis, dans le code et dans la prise.

Ces espaces de transmission de savoir-faire ont fait le choix de la mixité choisie, pour rendre possible la pratique, loin des regards et des remarques paternalistes. Ces espaces se veulent accueillant et inclusif où débuter n’est pas considéré comme un handicap.  L’idée étant de prendre confiance en soi et de se faire plaisir à bidouiller, à Femmes réparant un vélo, c. 1895réparer, à installer étagères, dérailleur, ou serveur mail.

Rendez-vous dominical de la cyclofficine de Pantin, nous vous proposons de découvrir les ateliers MécanoEs, un atelier mécanique vélo animé par et pour les femmes et personnes trans.

 

L’émission est à écouter ici
Bonne écoute : )

Liens utiles

Les MécanoEs
Les ManivElles

Musiques

Tiziana and Kyki – Haki
Kymia Dawson –  I like my byke
Y N RichKids – My byke

et le bonus de Leah : )

Fena and Wangechi – They don’t know

 

Emission d’avril 2017 – autour des écrits de bell hooks

Une émission consacrée à bell hooks et à trois de ses textes :

« Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme » ,1981. (traduit en 2015, Éditions Cambourakis)
« De la marge au centre. Théorie féministe » ,1984. (traduit en 2017, Éditions Cambourakis)
« All about love : New visions » (publié en 2000, non traduit en français)

Dans cette émission, nous avons choisi d’aborder  deux thèmes particulièrement documentés dans les ouvrages de bell hooks que sont la dévalorisation de la féminité noire et la critique du féminisme blanc… avec notre invitée Anaïs, qui a étudié l’émergence des mouvements et des théories féministes afro-américaines dans les années 1960-1980.

Musiques:

Jayne Cortez – Rape
Matana Roberts – Kersaia
Jayne Cortez – Find your own voice

Et pour aller plus loin sur ces questions, mysoginoire, sexisme-racisme, colonialisme notamment en France nous vous invitions à lire ou à entendre les voix des premièr.es concerné.es :

Les blogs de :

Mrs Roots
Les bavardages de Kiyémis
Equimauve
Many Chroniques

Le collectif afroféministe MWASI

Le film documentaire afroféministe d’Amandine Gay – Ouvrir La Voix
La revue AssiégiéEs – Lutter  »

Derrière AssiégéEs des raciséEs en résistance qui se positionnent pour une intersectionnalité révolutionnaire. Une position indispensable tant le féminisme blanc est éloigné des impératifs des femmes raciséEs. Le féminisme blanc est l’exemple type du faux allié mais vrai oppresseur.

Le portail Cases Rebelles – Collectif PanAfroRevolutionnaires

Le podcast d’Arte Radio – Noir is the new black

Pour écouter/télécharger l’émission c’est par ici
belle écoute !

 

Émission mars 2017 – Présumées coupables : parcours de lesbiennes, femmes et mères sans papiers

L’émission est à écouter ici
(pour télécharger l’émission, cliquer droit sur la barre de lecture).

Nous commençons ce mois-ci par la chronique de Leah, échos et retours sur la marche de nuit du 8 mars 2017.

Barthélémy Toguo, Carte de séjour, fonctionnaire gentil, 1999

  • Lesbiennes réfugiées, de l’accueil à la suspicion dans les associations LGBT

Au cours de cette émission, nous sommes allées à la rencontre de l’association «Réfugiés Bienvenue », sur l’initiative de Cynthia.

Lesbienne réfugiée, Lina apporte le témoignage de son parcours, de son passage à l’OFPRA aux différents soutiens qu’elle a reçus.

Au fil de la discussion, Lina et Leah émettent leurs réserves et leurs critiques face aux pratiques de tri des réfugié.es exercées au sein même de certaines associations parisiennes de soutien aux réfugié.es LGBT.

  • Sexisme et racisme: la double peine pour les mères sans papiers

Porteuse d’un discours plus politique qu’humanitaire sur les questions d’accueil aux réfugié,es et plus généralement sur les questions migratoires, nous vous proposons de découvrir la FASTI (fédération d’associations de solidarité à tou.te.s les immigré.e.s), rencontrée au cours du salon anticolonial.

Vous entendrez aussi les témoignages de Ntangu et Soukeyna, confrontées quotidiennement à un sexisme et à un racisme institutionnalisés, femmes suspectées par l’administration d’être mère pour obtenir des papiers, mères irresponsables aux yeux des professionnel.les de santé plus préoccupé.es par leurs supposées «différences culturelles» que par leurs conditions matérielles d’existence. Au cœur de nos échanges, la suppression de l’aide au transport pour les bénéficiaires de l’Aide Médicale d’État (AME) par la région Île-de-France depuis janvier 2016

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont accordées de leur temps : Victoire, Lina*, Fernanda, Ntangu* et Soukeyna* (Les prénoms des personnes citées ont été modifiés)

Liens utiles :

  • Réfugiés bienvenue
  • La FASTI
  • RAJFIRE, Réseau pour l’autonomie des femmes immigrées et réfugiées.
  • le GISTI, Groupe d’information et de soutien des immigrés
  • l’ARDHIS, Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transexuelles à l’immigration et au séjour

Musique :

Émission de février 2017 – les féminismes italiens des années 70/80

L’émission est à télécharger ici

Au cours de cette émission, nous présentons le livre Ne crois pas avoir de droits aux éditions la Tempête.
Ce livre est la traduction d’un texte italien écrit par la librairie des femmes de Milan en 1987. Il retrace l’expérience collective de ces femmes au cours des années 1970/1980.

Nous remercions chaleureusement nos invité.es : Gabrielle, Chiara, Anaïs, et Roger

Bibliographie :

Pris.es par le temps au cours de cette émission, nous avons survolé certains points de clivages autour du texte Ne crois pas avoir de droits.

Vous trouverez dans les textes de Vicenza Perilli et Christine Delphy de vives critiques adressées à la pensée de la différence sexuelle et aux pensées différentialistes. Faute d’avoir pu vous en parler, nous vous invitons à les lire.

A écouter aussi :
Sur la multiplicité des luttes féministes en Italie dans les 70′ :
http://www.radiorageuses.net/spip.php?article473

Musiques :