Juillet 2020 – diffusion d’épisodes de la série « Mes voisines »

« Un matin de décembre 2018, j’ai eu une illumination : il y avait peut-être d’autres lesbiennes enterrées au Père Lachaise. Et une fois que je les aurai trouvées, je pourrais raconter leurs vies à des copines concernées, qui en écho, me raconteraient les leurs. Les vies des voisines défuntes seront des points de départ, pour évoquer leur héritage et comment ces sujets qu’elles ont portés, pensés, incarnés…ont voyagé à travers le temps et résonnent aujourd’hui. » Mélanie #préambule

On a voulu diffuser le projet sonore de Mélanie pour rendre visible les trajectoires de ses voisines défuntes <3, pour les échos que ça pouvait nous faire, et peut-être aussi pour prendre un peu l’air dans les allées du Père Lachaise. Merci à elle et à toutes ses voisines !

Episodes diffusés :

Le préambule : comment tout a commencé : https://podcast.ausha.co/mes-voisines/preambule

1er épisode sur Monique Wittig : https://podcast.ausha.co/mes-voisines/monique-wittig

Les épisodes sur Mathilde De Morny, Françoise Raucourt, Dj sextoy,  Rosa Bonheur, Gertrude Stein & Alice B. Toklas sont à retrouver sur cette même plateforme !  

L’émission est à écouter directement ici ou ici :

Morceaux diffusés :

Chicks on speed – Little Star

Amanda Palmer/ Peaches – Map Of Tasmania

Juin 2020 – déconfinement et action collective

L’émission du mois de juin a été une émission de retrouvailles. La joie de se réunir à nouveau, après ce confinement et de faire du son, ensemble. Nous avons donc placé cette émission sous le signe de l’action collective.

Vous pourrez y entendre un reportage sur les Brigades de Solidarité Populaire que Fabia a rencontrées sur Paris, qui nous présentent leur fonctionnement, leur ancrage politique et leurs actions de solidarité populaire, au sein du 20ème arrondissement, notamment durant ce confinement.

L’émission nous emmène ensuite à la rencontre d’une maraude en non mixité au coeur du 11ème et 12ème arrondissements, pour répondre aux besoins spécifiques identifiés lors des maraudes organisées par les Brigades de Solidarité Populaire de ce quartier.

Vous entendrez ensuite une interview, réalisée par Fabia, de 3 membres de l’association Acceptess-T qui nous présentent leur action de soutien aux personnes trans précaires, souvent migrantes et travailleuses du sexe avant et pendant la crise du covid.

Et pour finir, la chronique J’ai des corps à vous dire qui aborde ce mois-ci, la thématique du corps qui vieillit.

Belle écoute !

L’émission est à écouter directement ici ou ici :

Musique :

Homenaje A Justino (Uprooy Andy Remix) – Grupo Socavon

Chambacú – Aurita Castillo Y Su Conjunto

Mai 2020 _ Confineries n°2

11 mai, premier jour de déconfinement en France et aussi celui de l’émission.

Alors pour ce jour là, on voulait crier nos colères mais aussi nos solidarités, nos pépites musicales ou poétiques.
De la révolution trans-féministe stoppée par le COVID, de comment cette
période de covid a impacté la vie de personnes trans, des colères qui
rongent et qui vont péter à leurs gueules bientôt mais aussi des assos
qui se bougent pour faire changer les choses, des grèves de loyers ou
des récupérations de bâtiments.
Et pour la partie joie puissante, une nouvelle création collective pour
vos faire écouter nos « brouillards sonores » qui nous environnent, des
bijoux musicaux extraits d’émissions musicales « hors-séries » de LDF
parues ou à paraître sur notre blog, et la chronique des corps sur le
rire ce mois ci pour se marrer un peu (ou pas).

C’est par ici pour écouter l’émission en direct ou par là pour la télécharger :

Pour les liens dont on vous a parlé dans l’émission :

Pour les lectures de texte :

  • « Nous étions sur le point de faire la révolution féministe » de Paul B.Preciado
  • « Une litanie pour notre survie » d’Audre Lorde

Les assos stylééées:

Les musiques :

Que vous retrouverez dans l’émission musicale transféministe d’avril 2020

Avril 2020 – Emission musicale transféministe

Voici une émission musicale hors-série surprise composée exclusivement de morceaux chantés par des artistes trans, majoritairement par des artistes transféminines.

Pour la préparer, on s’est grandement inspirées de la super brochure « Une playlist transféministes pour explorer le temps musical » consultable ici : https://transgrrrls.wordpress.com/2019/11/22/une-zine-musicale-transfeministe/

Ça a été super chouette pour nous de découvrir plein de chansons excellentes, de lire tous ces morceaux de vies trans. On espère que ça vous fera un peu changer d’air que vous soyez confiné-e-s ou contraint-e-s d’aller bosser.

L’émission est à télécharger ici (cliquez et « enregistrez la cible du lien sous ») ou à écouter directement ici:

Pleins de courage à tou-te-s !

La playslist :

1- Jackie-shane, Comin Down, 1963

2- Beth Eliott, Lady On The Subway, 1976

3- The Billy Tipton Trio, The Man I Love, 1957

4- Namoli Brennet, We Belong, 2006

5- Backxwash, You Like My Body the Way It Is, 2019

6- Shea Diamond, I Am Her, 2017

7- Ah-Mer-Ah-Su, Heartbreaker, 2018

8- Titica, Je Suis Là (feat. Ary), 2018

9- Quay Dash & SOPHIE,  Queen of This Shit, 2017

10- Sasha Sathya (avec Sara Hebe), A.C.A.B. ,  2019

11- G.L.O.S.S. (Girls Living Outside Society’s Shit ), Trans Day of Revenge,  2016

12- Tami T, Trans Femme Bonding, 2019

13 – La Bruja de Texcoco, Té de Malvon, 2019

Avril 2020 – Confineries

Une émission particulière, puisque réalisée chez nous, en confinement mais avec un désir commun de continuer à partager des sons, des textes, des coups de gueule aussi et de les rassembler pour en faire cette émission, mise en forme par Guillemette, nous donnant presque l’illusion de l’avoir enregistrée en studio, ensemble.

Vous y entendrez un texte écrit par Fabia, qui nous parle de la tristesse qui peut nous submerger en pensant à la violence de la situation actuelle, notamment pour les plus précaires d’entre nous. Mais aussi des expériences de solidarité et de partage qui s’organisent et nous permettent de « rêver l’obscur ».

Vous entendrez ensuite deux créations sonores, celle de Léa autour du texte Nous ne sommes pas en guerre de Sophie Mainguy, médecin urgentiste. Et celle de Chloé et Clémence Mise en beauté qui raconte avec humour les injonctions sexistes qui traversent nos murs malgré le confinement.

Enfin en deuxième partie d’émission, nous vous partagerons les coups de coeur du moment, à commencer par un texte d’Ursula Le Guin, La théorie de la fiction panier, mise en son par Mathilde Léa et Narimane, le film Delphine et Carole, insoumuses réalisé par Callisto McNulty et actuellement diffusé sur Arte, l’album Terre -Neuve de Brigitte Fontaine, mais aussi la série de podcast Mes Voisines de Mélanie Van Danes sur la plateforme Ausha et qu’on diffusera tout bientôt sur FPP.

Et pour finir, la chronique J’ai des corps à vous dire, qui ce mois-ci aborde le joli thème « Des mots émois ».

L’émission est à télécharger ici (cliquez et « enregistrez la cible du lien sous ») ou à écouter directement ici :

Musique :

Canción sin miedo de Vivir Quintana ft. La chorale El Palomar

Vendetta de Brigitte Fontaine

Mars 2020 – Habiter partie 2

 

Comment construire des manières d’habiter, de cohabiter qui nous ressemblent ? Comment rendre nos dehors et nos dedans plus habitables ?                                 Qu’est ce qui fait qu’un lieu devient un « chez nous » ?

Pour poursuivre ces réflexions sur ce mot, « Habiter », on commence par des lectures qui nous touchent du livre « Chez soi » de Mona Chollet. C’est ensuite cinq personnes de l’entourage de Théo, qui nous livreront leurs rapports à leur logement, leur cocon mais aussi à la vie collective. A la suite, on découvrira le CLIP, un projet qui propose un autre rapport à l’habitat, basé sur la propriété d’usage. Enfin, c’est par les fenêtres que se penchera la chronique de « J’ai des corps à vous dire » : qu’aperçoit-on par celles-ci ? A quoi nous renvoient-elles ?

L’émission est à télécharger ou à écouter directement  ici (cliquez et « enregistrez la cible du lien sous »).

Morceaux diffusés:

  • The guillotine de The Coup
  • The house of the rising sun, Nina Simone

Ressources :

Février 2020 – Habiter, première partie

Pour cette émission au thème aussi vaste qu’est « habiter », Fabia nous parle de ce que ça fait d’habiter son corps et l’espace public en tant que meuf Trans, Clémence et Steph nous livrent leur réflexion autour de la construction de leurs cabanes mobiles dans les bois, et Narimane nous entraine dans la danse de tous les lieux qu’elle a habités.

Pour finir, la chronique « j’ai des corps à vous dire » entame sa saison 2 et prolonge le thème de l’émission avec une cartographie des lieux qui ont compté dans nos vies.

 

L’émission est à télécharger ici (cliquez et « enregistrez la cible du lien sous ») ou à écouter directement ici:

 

Sons et musiques diffusées:

  • Extrait du troisième épisode de la série « sortir les lesbiennes du placard », Une terre à soi de LSD, la série documentaire par Perrine Kervran sur France Culture
  • Body Love de Mary Lambert
  • Lembranças de As Mercanárias
  • Baltimore de Nina Simone

Ressources et témoignages:

  • Témoignage de personnes non-valide ou neuroatypique

– La théorie des petites cuillères écoutable dans l’émission l’heure du thé qui critique le validisme et la neurotypie ou lisible ici :

– Émission de Dégenrée autour des maladies chroniques : http://www.radiorageuses.net/spip.php?article1082

– Blog d’Elisa Rojas : https://auxmarchesdupalais.wordpress.com/page/3/

  • Témoignages de personnes grosses

– Le livre On ne naît pas grosse, de Gabrielle Deydier, éditions Goutte d’Or

– Le blog graspolitique : https://graspolitique.wordpress.com/

  • Témoignage blog de personnes trans

– Chaine youtube de Lulla Blabla

– Chaine youtube de personnes transmasculine Trans’périences

– Le livre : On n’a que deux vies, Journal d’un transboy, d’Adel Tincelin, éditions Cambourakis, collection sorcières,

– Collectif Transgirrrl

– Chaine Youtube ContraPoints

  •  Blogs de collectifs / personnes intersexes

Le blog du Collectif interexes et allié-e-s : https://cia-oiifrance.org/

Le blog Témoignages et savoirs intersexes : https://temoignagesetsavoirsintersexes.wordpress.com/

Meilleurs vieux pour 2020

Une émission autour de la grève, des manifs, de la répression, du travail et de la difficulté de retourner travailler. Qu’est-ce que fait la grève dans nos quotidiens ? Quels sont les impacts de cette réforme ? Non les femmes et les queers ne sont pas « les grandes gagnantes » de ce projet de loi (dixit Edouard Philippe).

Vous entendrez également dans cette émission la lecture d’un extrait, en toute exclusivité car non traduit en France, d’un texte de Julia Serano. Une nouvelle édition de son livre, Manifeste d’une femme trans et autres textes, sort ce mois-ci dans la collection Sorcières : https://www.cambourakis.com/tout/a-paraitre/manifeste-dune-femme-trans/

L’émission est à télécharger ici ( cliquez et « enregistrez la cible du lien sous ») et pour l’écouter directement, c’est par là :

***Musiques***

Les chianteuses – Je suis fille de lesbiennes
Pauline Julien – J’ai mangé un agent de police
Colette Magny – Les gens de la moyenne
Vicky R – Shooter

et à écouter, en bonus :
Colette Magny – Répression

Décembre 2019 – Luttes féministes au Mexique & au Chili

Dans l’émission de ce mois-ci nous diffusons le documentaire de Léa, Nathalie et Eloïse, El son del Caracol, qui revient sur les rencontres féministes du Congrès National Indigène (CNI) qui a eu lieu cet été dans l’État de Veracruz au Mexique, le 26, 27 et 28 juillet 2019. Pour la deuxième édition du congrès ce sont plus de 600 femmes cis et trans qui se sont réunies dans le village de San Juan Volador pour partager leurs expériences de vie et de lutte.
Le CNI est un réseau de solidarité entre peuples indigènes en lutte à travers le Mexique, qui a été créé en 1996 à l’initiative des zapatistes. Les rencontres féministes du congrès s’inscrivent donc dans une démarche antipatriarcale, anticapitaliste et anticoloniale, et mettent en lumière les luttes pour les droits des femmes et des personnes LGBT, mais aussi pour le droit à la terre et aux communs des peuples autochtones au Mexique et ailleurs.

Le documentaire nous accompagne entre participations, restitutions d’ateliers et moments collectifs en non-mixité prouvant la puissance de ces espaces pour créer de la sororité entre femmes en lutte et indigènes.

En deuxième partie d’émission, nous parlons de la place des femmes dans la lutte sociale et politique qui se passe actuellement au Chili et de la dénonciation des violences sexuelles et physiques envers les femmes, utilisée comme outil de répression.

Pour clôturer l’émission, vous pourrez entendre la chronique «J’ai des corps à vous dire», où il est question de nos corps au fil des saisons …

L’émission est à écouter ici et à télécharger ici ( cliquez et « enregistrez la cible du lien sous ») :

 

La musique :

Ana Tijoux – Cacerolazo

La Llorona – Snowapple

 

Octobre 2019 – Luttes féministes en Algérie

 

Alger, vendredi 25 octobre 2019, 36ème vendredi, carré féministe, © Leïla Saadna

Ce mois-ci, nous diffusons le documentaire sonore « Mon peuple les femmes »  de Sara,  camarade féministe algérienne. Si Sara documente l’histoire des luttes anti-patriarcales en Algérie après le féminicide d’Amira Merabete à Constantine, elle questionne aussi sa propre trajectoire de militante féministe. Comment et pourquoi devient-on féministe ?  Et, comment cela impacte nos vies? Elle signe un vrai manifeste pour la non-mixité et l’empowerment des femmes par et pour elles-mêmes!

Le documentaire sera suivi d’une interview de Sara au micro de Narimane.

Pour clôturer l’émission, vous pourrez entendre la chronique «J’ai des corps à vous dire», cette fois, il est question de bouffe…

L’émission est à écouter ici et à télécharger ( cliquez et « enregistrez la cible du lien sous »):

La musique:

Fairouz – Djamila
Raja Meziane – Rebelle
Bnt Almasarwa – Horeity