Novembre 2018 – Écrivons !

Dans cette émission autour de l’écriture, nous tenterons de voir quels sont les enjeux et les moyens de la réappropriation de l’écriture par les féministes, queers, trans, meufs. Écrire pour soi tout d’abord mais aussi écrire pour être lue, car nous avons, en tant que lectrices, cruellement besoin de lire des histoires qui nous incluent. Alexia et Marianne de l’atelier d’écriture Langue de Lutte sont nos invitées de cette émission.Bonne écoute !

et pour enregistrer l’émission, cliquer droit sur : LDFNOV2018 puis enregistrer la cible du lien sous.

Pour suivre et participer aux atelier de Langue de Lutte: https://www.facebook.com/languedelutte/ et leur publications sont ici: https://medium.com/@languedelutte

Et pour suivre le travail de l’atelier de l’Antémonde c’est ici: https://antemonde.org/


Nous avons lu des extraits de ces textes au cours de l’émission:

  • Transformer le silence en paroles et en actes d’Audrey Lorde (recueil Sister Outsider, Éditions Mamamélis)
  • Le rire de la méduse d’Hélène Cixous (1975)
  • TRANSITION d’Isabelle Lorion (https://medium.com/@languedelutte/transition-73029c0413d5)
  • Habiter la frontière de Leonora Miano, Éditions L’Arche 2012, pp. 17-18
  • Les Argonautes de Maggie Nelson, Éditions du Sous-sol 2018, pp. 158-159

Musiques:

  • Suis ma plume de Casey
  • Écrire pour ne pas mourir d’Anne Sylvestre
  • Muthoni drummer de Queen Suzie Noma

 

 

Octobre 2018, Une émission sur la voix

Ce mois-ci, on vous propose une émission 100% live, avec une multitude de voix dans le studio autour d’une émission consacrée à la voix justement.

La voix, ce lieu de fantasmes, d’imaginaires, ce lieu aussi de stéréotypes de genre et de race, de classe, d’âge, mais aussi d’aliénation, de stigmatisation. Trop aiguë, trop grave, les voix des meufs, c’est comme les jupes, ça ne va jamais. Au travail, dans la rue, avec nos potes, elles sont souvent l’objet de railleries ou tout simplement jugées illégitimes. Alors trouver sa voix, et en faire un lieu d’émancipation féministe n’est pas chose aisée, mais loin d’être impossible, on vous en cause ce soir…

Pour écouter l’émission directement sur le blog, c’est juste là :

et pour télécharger l’émission cliquez ici

En bonus sur ce blog, un quiz sonore autour de deux voix singulières
(petite dédicace à Lucile <3)

Des personnes de Claf’outils et de l’ARCAF ont participé à cette émission, voici les contacts mentionnés : clafoutils@riseup.net et arca-f@riseup.net

<<<<<< Rendez-vous samedi 13 octobre à 14h pour l‘Existrans 2018, départ de Stalingrad >>>>>>

Existrans 2018

Retrouvez la vidéo de Monsieur Lucas Wild en LSF qui présente l’Existrans 2018 par ici : http://existrans.org/?p=441

Septembre 2018, Émission maritime, sans queue ni tête

Langues de Fronde fait sa rentrée les pieds dans l’eau dans le studio. On vous propose une émission sur les meufs et la mer.

On vous cause des conditions de travail des Penn Sardines ouvrières des conserveries de Douarnenez et du statut des femmes de marins.

On s’inspire de quelques meufs pirates qui ont sillonnées les mers du XIV au XIX siècle.

 

On dérive ensuite sur les sexualités des poissons et autres créatures marines non binaires. Le tout accompagné d’extraits d’un green porno d’Isabella Rossellini.

On embarque avec le Bord’elles  – collectif non mixte de navigation qui auto-gère un voilier à Marseille. Extrait du docu Les écumeuses réalisé par Fréquences Furies Furieuses et Dégenré.es.

On ose plonger dans nos souvenirs pour vous livrer quelques récits de sensations agréables ou non liées aux éléments marins.

On vous chatouillera enfin les orteils du bout des tentacules après vous avoir dégoté des albums jeunesses poético-érotiques aquatiques.

Et on terminera par la lecture d’une nouvelle SF de bord de mer, queer écolo, lue et écrite par Olga.

Bonne écoute à vous

 

Musiques:

Penn Sardin – Madame Claude Michel
The Pirate’s Gospel – Alela Diane
Mar(Lo que Siento) – Bomba Estereo
Waves – Camille

Emission de juillet : autour du film « Derrière les fronts : entre résistances et résilience »

« Derrière les fronts : entre résistances et résilience »
un film d’Alexandra Dols

Pour commencer l’été, Langues de Fronde accueille Alexandra Dols, venue nous parler de son film autour de la psychiatre palestinienne Dr Samah Jabr.

Pour écouter l’émission (cliquez ici)

Vous entendrez :
le teaser de Beyond the Frontlines
le montage d’une intervention de Dr Samah Jabr après une projection du film à Paris en juin 2018.

et les musiques :
Assalamou Alaikum de Shadia Mansour
Helwa ya balady de Dalida
Palestinian Heritage de Naseer Shamma
Tallat el Baroudeh de Sanaa Moussa

Référence mentionnée

ASWAT – Palestinian Feminist Center for Sexual and Gender Freedoms

Juin 2018 – Rencontre des femmes qui luttent au Chiapas

Cette émission est à télécharger et à écouter ici

En mars 2018, au Chiapas (Mexique), s’est tenue la première rencontre internationale, politique, artistique, sportive et culturelle des femmes qui luttent. Cette rencontre a été intégralement organisée par des femmes zapatistes et a réuni presque 8000 femmes du monde entier dont 2000 femmes zapatistes.

Nous recevons Cybèle, qui est allée à cette rencontre en tant que représentante de la commission femmes et de la commission internationale de Solidaires. Après un rappel de l’histoire des zapatistes et de la condition des femmes au Mexique, elle nous parlera du cadre de cette rencontre, de l’importance de l’expérience de non-mixité ainsi que de la lutte extraordinaire que mène ces femmes insurgées au Chiapas.

Nous écouterons aussi l’interview de Nath, sur son passage à cette rencontre.

En bonus, voici les discours d’ouverture et de clôture de la rencontre, intégralement traduits par Cybèle. Un grand merci à elle! Discours rencontre chiapas

Agenda:

Projection à Paris du documentaire « Derrière les fronts : résistances et résiliences en Palestine » d’Alexandra Dols, le 19 juin et le 21 juin 2018 au Cinéma Les 3 Luxembourg

Musique:

 

 

Avril 2018 – Billie Holiday

Deuxième volet consacré à l’ouvrage d’Angela Davis, Blues et féminisme noir, cette émission du mois d’avril traite de Billie Holiday et de son œuvre.

Cette émission est à télécharger et à écouter ici.

La majeure partie du répertoire de chante Billie Holiday sont des chansons d’amours au contenu idéologique superficiel qui lui ont été imposées. Angela Davis soutient que Billie Holiday, à travers l’interprétation qu’elle fait de ces textes, opère une transformation esthétique et, par là, remet en question la signification de ces chansons. Le dernier chapitre traite de Strange Fruit, chanson en dehors de ce répertoire, qui traite des lynchages de Noirs dans le sud des États-Unis. Angela Davis montre que Billie Holiday en a magnifié le sens à travers ses multiples interprétations.

 

Au cours de cette émission, nous émaillons notre retranscription du travail d’Angela Davis  par des extraits de l’autobiographie de Billie Holiday, Lady Sings the Blues.

Musiques:

 

 

 

 

 

Mars 2018- Blues et féminisme noir

Cette émission est le premier volet consacré à l’ouvrage d’Angela Davis, Blues et féminisme noir, paru en 1999 aux États-Unis, et traduit à l’automne en français par les Editions Libertalia.

Sur les pas de Bessie Smith et Ma Rainey, Angela Davis propose une relecture de leurs chansons, souvent dévalorisées par les spécialistes du Blues et du Jazz. Elle fait apparaitre la dimension contestataire de leurs textes rejetant un ordre social patriarcal, raciste et bourgeois. Avant-gardiste, le blues des femmes dessinera les contours des luttes sociales à venir aux états-unis.

Nous vous livrons ici le fruit d’une lecture collective de l’ouvrage, réalisée par arpentage.

Le podcast de l’émission est par là

Musiques:

Ma Rainey – Yonder come the blues
Fisk Jubilee Singers – Swing Low, Sweet Chariot
Bessie Smith – Yes indeed, he do
Ma Rainey – Prove it on me blues
Bessie Smith & Clara Smith – My man blues
Ma Rainey – Runaway blues
Bessie Smith – Back water blues

 

Sélection musicale des LdF

Ce mois-ci, nous vous invitons à découvrir une sélection de musiques féministes. Il y aura du rock, de l’electro/pop, du rap, de la disco, du drone/expérimental et plus encore.

Émission LDF de février 2018

N’hésitez pas à aller voir les clips de certaines musiques qui valent vraiment le détour!

Ce que vous n’entendrez pas mais dont nous parlons :

Plus d’infos sur le séminaire à Paris 8  :

CQFDE Critiques Queer / Féminisme de l’Etat

Emission de janvier 2018 – Le monde renversé

Pour commencer l’année, les langues de fronde invitent les comédiennes du collectif Marthe pour présenter leur travail autour du spectacle Le monde renversé, réalisé à partir de l’ouvrage de Silvia Federici « Caliban et la sorcière ».

Il y avait du monde dans le studio et des sorcières pour vos oreilles,
Le podcast de l’émission c’est par ici
Merci à Aurelia et Clara et… bonne écoute !

Crédit photo : Dorothée Thébert Filliger

Pour voir le spectacle prochainement, ce sera
– du 11 au 25 janvier au Théâtre de la Cité Internationale à Paris
– du 28 mars au 1er avril 2018 Théâtre de l’Opprimé à Paris

Dans cette émission vous avez pu entendre les morceaux
Three witches / La Chasse
Blood Flight / Jenny Hval
The Cage / Mane

Références biblio.
Caliban et la Sorcière de Silvia Federici
Une sorcière des temps modernes. Le self-help et le mouvement femmes et santé de Rina Nissim
Le Marteau des Sorcières – Malleus Maleficarum de Jacob Sprenger et Henrich Kramer
La Matrice de la race d’Elsa Dorlin

 

Émission de décembre 2017 – Voyages voyages

Ce mois-ci on creuse la thématique femmes et voyages. On embarque avec Marine, Lucie et Aude. En bateau, en train, à pied ou en métro avec ou sans destination, on part à la dérive vers un ailleurs, proche ou lointain.

A la découverte de celles qui nous ont précédées, on partagera avec vous les notes de nos carnets, les récits de nos expériences de baroudeuses plus ou moins expérimentées.

Merci à nos invitées-baroudeuses Marine et Lucie, et à toutes les aventurières d’hier et d’aujourd’hui.. Bons voyages !

L’émission est à écouter ici

Musiques

Nancy Sinatra – These boots are made for walkin’
Madonna – La isla bonita
Soap&skin – Voyage Voyage
Nouvelle Vague – Roads to nowhere

Références mentionnées :

Elles ont conquis le monde, les grandes aventurières 1850/1950, Alexandra Lapierre et Christel Mouchard

La voie cruelle, Ella Maillart

La France en automobile, Edith Wharton

extrait d’Alexandra David Neel issu de :

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/alexandra-david-neel-le-tibet-tel-que-je-lai-vu