Emission de février – éducation et féminisme

Voilà l’émission de février:

Education et féminisme

 

Au Sommaire:

-Micro-trottoir avec des personnelles d’éducation (qui parlent des rapports filles/garçons dans le lycée où elles travaillent et de leur rôle)

-Discussion avec Coline d’Outrans et Sarah (assistante pédagogique)

-Reportage sur les interventions en milieu scolaire du Planning familial (Saint-Denis)

-Reportage sur le théâtre – forum « X=Y » qui intervient dans des collèges

-Lubrique

 

Playlist:

« Ca nous correspond pas » – Keny Arkana

« Butches in the streets » – Tribe 8

« None of your business » – Salt’n Pepa

 

Des références bibliographiques et des pistes de réflexion sur la question arrivent très vite !

Numéro sur l’éducation antisexiste de la revue N’autre École :  http://www.calameo.com/read/000062740185562144940

Autre truc de N’autre école :  http://www.cnt-f.org/nautreecole/?-No-36-La-pedagogie-contre-le-

Sites internet : www.adequations.org (notamment l’article « outils pour une éducation non sexiste »)

http://www.questionsdeclasses.org/

http://www.revuedeslivres.fr/peut-on-defendre-lecole-sans-la-critiquer-par-charlotte-nordmann-2/

http://www.cnt-f.org/nautreecole/?Pedagogie-et-domination-entretien

Agenda février:

– 15 février 15h conférence de Christine Delphy « Féminisme décolonial » dans le cadre du salon anticolonial à la Bellevilloise PAris 20e

– 16 février 18-23h fête des 10 ans de la librairie Violette and co au Tango

– 19-22 février Colloque Penser l’émancipation à Nanterre avec une plénière Au delà du patriarcat avec notamment Joan Scott vendredi 21 à 19h
vend 21 13h15 Conférence sur les matérialismes féministes
sam 22 10h Ateliers Corps, stigla et résistances
« Du « trafic » au « travail »: sémantique et politique dans l’élaboration du sexwork » avec Morgane Merteuil, secrétaire générale du Strass
« Comment penser l’émancipation des femmes à partir des corps au travail? »
« Les luttes contre l’hétérosexisme face à l’impérialisme »

– 21 février, soirée de solidarité à la Parole errante (Montreuil) soutien aux personnes LGBT d’Ouganda. Spectacle militant, la troupe Talented Ugandan Kuchus – TUK Paris présente « We are one ». Dans  le contexte des répressions croissantes des personnes LGBT en Ougande,  un groupe d’artiste militants a monté une pièce contre la persécution et  l’homophobie. Le spectacle, banni en Ouganda, est aujourd’hui  réinterprété par les artistes exilés en France. Entrée 5euros

*19h ouverture des portes

*19h30 : Projection du docu « Killing in the name of god » de Domininque Mesmin

*21h : spectacle

– 26 février Débat sur le thème « la question LGBT entre Nord et Sud » à la mairie du 2e dans le cadre de la semaine anti-coloniale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.